Terra Nova Etudiants

A la Une

  • Jeunes, pourquoi voter aux européennes?  
    Jeunes, pourquoi voter aux européennes?
    9 mai 2014 -
    Le droit de vote Le vote est le premier acte de citoyenneté. Voter nous lie les uns aux autres en tant que citoyens, aussi divers et opposés sommes-nous. Le vote fonde la légitimité du pouvoir. C'est par cet acte, que l'individu sort de son égoïsme, qu'il s'ouvre à l'intérêt de…
  • CR conférence communication politique  
    CR conférence communication politique
    23 avril 2014 -
    Les nouvelles méthodes de communication politique :des campagnes électorales manipulées ? Avec la participation de : · Guillaume Liegey : responsable de la mobilisation de terrain pour la campagne de François Hollande en 2012, co-fondateur du cabinet de stratégie électorale LiegeyMullerPons et du logiciel "50+1" permettant la planification du porte-à-porte,…
  • Café-débat "Football: entre passions identitaires et modèle antiraciste"  
    Café-débat "Football: entre passions identitaires et modèle antiraciste"
    30 mars 2014 -
    Le débat se tiendra le mardi 8 avril à 19h en salle 315 du Centre-Asas.INSCRIPTION OBLIGATOIRE PAR MESSAGE FACEBOOK Supporteur du PSG, de l'ASSE, de l'OM, du Red Star de St Ouen, d'Evian-Thonon. Tu connais par cœur l'hymne de ton club, ses chants, ses couleurs et son histoire. Tu te…
L'élection présidentielle de 2012, un véritable changement ?  
 
L'élection présidentielle de 2012 a modifié le paysage politique et s'est caractérisée par un renouveau profond des pratiques. En amont, plusieurs partis politiques ont tout d'abord cherché à revitaliser le débat démocratique par l'instauration de primaires chez les écologistes ainsi que le Front de Gauche, et de primaires ouvertes au Parti Socialiste. Un renouveau également dans la manière de faire campagne et de mobiliser les électeurs de manière plus directe. Avec la mise en place d'une stratégie web ambitieuse et le succès du porte-à-porte -- 5 millions de portes ouvertes dans toute la France -, le PS a appliqué la méthode qui a réussi à Barack Obama outre-Atlantique en 2008. Dans les urnes, cette élection a aussi été marquée par la mutation du Front National : sa candidate a obtenu un score record de 6 421 426 voix, contre 4 804 713 en 2002 lorsque Jean-Marie Le Pen s'était qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle. Avec 18 % des suffrages, le parti de Marine Le Pen arrive à la troisième place et conforte sa place de premier parti ouvrier. La stratégie qui avait permis la victoire de Nicolas Sarkozy en 2007 ne fait de son côté plus recette. Les thèmes de l'immigration, de la sécurité, l'appel à la frontière, à la « majorité silencieuse » n'ont pas permis à l'UMP d'arriver en tête aux deux tours de l'élection présidentielle. Actuellement tiraillé entre ses courants, ce parti peine à retrouver des thèmes propres sans rompre le « cordon sanitaire » qui <b>...</b>

(Source Youtube)

 
Table ronde sur l&#039;autonomie des jeunes  
 
La jeunesse - définie comme la période séparant la fin de la scolarité obligatoire de l'accès à l'indépendance financière et résidentielle - est, en France, peu autonome. Plusieurs facteurs jouent contre l'autonomie des jeunes: le système scolaire, tourné vers la sélection d'une élite, le marché du travail qui les condamne aux contrats précaires et la protection sociale inégalitaire qui n'octroie le RSA qu'à partir de 25 ans. Au cours des dernières décennies, les inégalités de génération se sont inversées. Alors qu'en 2012 la jeunesse est au cœur des préoccupations des politiques, quelle politique d'autonomie des jeunes mettre en œuvre ? Comment garantir une formation initiale conforme aux aspirations des jeunes et non discriminante ? Comment sortir les jeunes de la précarité sur le marché du travail ? Dans le cadre du cycle de conférences de Terra Nova à Sciences Po, Guillaume Allègre, économiste, Sciences Po et auteur du rapport "L'autonomie des jeunes au service de l'égalité", Laurianne Deniaud, ancienne Présidente du MJS et conseillère jeunesse de François Hollande, Bruno Julliard, secrétaire national à l'éducation au Parti Socialiste et adjoint de la ville de Paris chargé de la jeunesse et Bruno Palier, directeur de recherche du CNRS à Sciences Po et membre du conseil scientifique de Terra Nova, sont venus débattre sur cette question mardi 13 mars 2012 à Sciences Po Paris.

(Source Youtube)

 

Recevoir notre newsletter


Espace adhérents

Connexion

Vous êtes ici : Home